More about Mapgears...

Mapgears talks

GeoPrisma - une composante de cartographie libre pour vos applications web

Notice

This article is not available in English. The French version follows.

Abstract

GeoPrisma vise à sécuriser l’accès à des ressources cartographiques livrées par des services web comme WMS, FeatureServer et TileCache. En fonction de ces accès, GeoPrisma permet de générer dynamiquement une carte web basée sur MapFish. GeoPrisma est devenu un projet open source en octobre 2009. L’objectif de cette présentation est de montrer comment GeoPrisma peut devenir la composante cartographique de votre application web en prenant deux exemples d’intégration.

Le premier, réalisé par le Groupe Nippour, permet le partage d’informations géospatiales multi-sources entre des intervenants du monde municipal et de l’entreprise privée. La solution, nommée Geoctopus, consiste en une plateforme web de diffusion sécurisée qui permet de centraliser les informations à référence spatiale, de les partager et de les diffuser à un maximum d’intervenants, favorisant ainsi une meilleure prise de décision. L’intégration de GeoPrisma dans Geoctopus permet un contrôle complet sur la carte interactive à rendre disponible aux usagers. Une première implantation est présentement en cours à la division Énergie Électrique de Rio Tinto Alcan au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le second exemple, réalisé par Boréalis, intègre GeoPrisma dans Liferay Portal. Boréalis utilise Liferay comme plate-forme d’intégration de ses services web et de son système de gestion de l’information (SGI). Liferay gère la communication entre des applications web distinctes comme le SGI de Boréalis, un système de gestion documentaire (Alfresco), une application d’authentification (Apache DS) et la composante de cartographie web, en l’occurrence GeoPrisma. Nous montrerons comment les usagers du système d’information de Boréalis peuvent naviguer dans l’information tant par le SGI que par GeoPrisma.

Speaker(s)

Event

See also

Tags